lundi 25 mars 2013

voyage à Bahia






Ce mois de Février 2013 avec François Thuys nous sommes retourné dans l’état de Bahia au Brésil pour chercher des Passiflores.
Bahia a la particularité d’être un état très sec, avec une plaine côtière et un plateau à mille mètres d’altitude ponctué de quelques montagnes.
La’ serra de Jiboia ‘à Santa Teresina est un peu plus humide.
Les plateaux sont recouvert de  d’épineux, de grandes euphorbes : c’est la catinga.
Les plaines côtières ayant une végétation différente.
Après notre atterrissage à Salvador,

jiboiaensis
nous sommes allés à Santa Teresina, où nous avons trouvé plusieurs passiflores dont Watsoniana, Jiboiaensis.








Puis direction Vittoria di Conquista afin de trouver la Trintae ;


















Après direction la mer à Porto Seguro : nous avons trouvé Bahiensis, Misera et des Astrophea.














Remontée vers Bandeiras en limite du Minas Geiras pour chercher la Boticarioana que nous n’avons pas trouvé comme il y a 3 ans (vu les points GPS elle doit être derrière des pâturages privés entourés de fils barbelés).
Ensuite remontée vers la Chapadia Diamentina où il faudra 3 jours pour trouver 4 pieds de Mucugeana




dans un décor très aride où pousse abondamment la Recurva.


 

Setacea









et Galbana sont aussi assez fréquentes.

 








C’est ensuite autour de Morro do Chapeu que nous avons trouvé la Luetburgii.






La Cincinnata est la passiflore la plus fréquente et la mieux répartie dans l’état de Bahia.
Mais il faut remarquer les variations importantes de cette plante :
-Sépales, Pétales de violettes à blanches
-Couronne de filaments violette plus ou moins claire avec ou sans tube marqué, cerclée ou non de blanc et rouge
-fruits ronds ou ovés
-feuilles séparées ou soudées à la base




































Il en est de même avec l’Edmundoi et gageons qu’il en est de même pour les autres espèces que nous n’avons pas assez approfondies.
 Edmundoi avec une couronne de 1 ou 2 rangs de filaments, bleue, blanche ou blanche bleuie,
Sépales et pétales rouge, rose ou violine, avec ou sans cercle blanc à la base,
Fruits plus ou moins longs ou trapus,
Avec des feuilles de vertes à violettes.

edmundoi jacobina 1





















edmundoi jacobina 2




edmundoi condeuba


















Une autre remarque pour ces deux plantes : les fleurs différentes sont quelque fois distantes de quelques mètres, ce qui laissent entendre qu’elles se pollinnisent  mutuellement et donc que les semis seront différents.



Nous avons trouvé aussi des Suberosa,







Foetida



foetida

et Villosa  ainsi que quelques plantes non identifiées.


sp bonito
je ne suis pas arrivé à bien agencer texte et photos, je souhaite qu'on ne m'en tienne pas rigueur.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire